Devenir un enseignant respecté par sa classe

Aujourd’hui, et depuis pas mal de temps déjà, les enseignants sont malheureusement débordés par leurs classes et ne savent pas comment gérer leurs élèves. Cela fait que la plupart des professeurs ont un brouhaha fréquent dans leurs cours. Les cours de tenue des élèves, de gestion de classe, ne sont pas enseignés dans la formation des enseignants. Et donc, il est normal qu’ils aient autant de difficulté. Mais ce n’est pas une fatalité.

Être prof ça ne s’improvise pas

Être professeur, cela ne s’improvise pas. Et pour avoir le respect de ses élèves, il faut suivre certaines règles fondamentales. Par exemple, il faut n’avoir qu’une parole. Trop souvent, l’enseignant dit « taisez-vous, ou sinon… ». Et sinon quoi, se disent les élèves ? Hé bien, sinon rien, car la plupart du temps, le professeur ne passe jamais aux actes.

Ou alors, quand l’enseignant passe à la sanction, celle-ci est le plus souvent disproportionnée (exemple : exclusion de cours pour un simple bavardage), et surtout purement aléatoire. Le professeur attend trop longtemps avant de sévir quand il le doit. Et donc, les élèves perdent leurs repères, ne savent plus à quoi se fier.Prof

Un phare dans la nuit

L’enseignant devrait dans l’idéal, s’il veut avoir le respect de ses élèves, se comporter comme un phare dans la nuit, auquel se fier. Imaginez des marins perdus dans une mer déchaînée et sombre, et qu’un phare qu’ils suivraient à l’horizon disparaissait soudain ? Ça ne serait pas normal et censé. C’est malheureusement comme cela que se comportent les professeurs actuellement.

Avec la Méthode Bonaparte, ils peuvent changer de façon de faire. Pour cela, ils apprendront à travers plusieurs cours une nouvelle façon de gestion de classe, éprouvée et validée par plusieurs de leurs collègues. Rendez-vous par ailleurs sur le blog de citations sur l’école pour avoir tout un tas d’extraits sur la Méthode Bonaparte.

 

Laisser un commentaire





* Champs obligatoires