L’allocation personnalisée d’autonomie : mode d’emploi

Bien-Être Services

Vous êtes retraité et vous aimeriez en savoir plus au sujet de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ? C’est ici que ça se passe ! Découvrez dans cet article tout ce qu’il connaître sur l’APA en 5 points !

1.    L’APA : pour qui ?

Depuis le 1 janvier 2002 les personnes âgées en perte d’autonomie peuvent profiter de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Il s’agit d’une aide financière mensuelle qui leur permet de bénéficier d’aides humaines et techniques au quotidien.

Si vous êtes intéressé par l’APA, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Avoir 60 ans et plus,
  • Résider en France de manière stable et régulière,
  • Vivre à votre domicile, dans votre famille ou dans une résidence service sénior (à l’instar de la Résidence Bien-Etre de Sélestat),
  • Avoir besoin d’une aide pour l’accomplissement des actes essentiels de la vie et nécessiter une surveillance régulière,
  • Etre titulaire d’une carte de séjour en cours de validité pour les personnes de nationalité étrangère.

2.    La perte d’autonomie : c’est quoi concrètement ?

La perte d’autonomie c’est lorsque vous avez des difficultés dans l’accomplissement des gestes ordinaires de la vie quotidienne. Faire sa toilette, s’habiller, se déplacer, sont des gestes qui deviennent difficiles à réaliser.

Cette perte d’autonomie est mesurée selon une grille nationale appelée GIR (Groupe Iso Ressources) qui va de 1 à 6. Seules les personnes ayant des GIR numérotés de 1 à 4 peuvent bénéficier de l’APA. Pour savoir si vous remplissez les conditions relatives à la perte d’autonomie, calculez votre GIR.

3.    L’APA si vous vivez chez vous

L’APA vous permettra de continuer à vivre à domicile dans de bonnes conditions. Sachez que l’allocation personnalisée d’autonomie peut prendre en charge :

  • L’adaptation de votre logement (travaux d’aménagement et d’adaptation du logement à vos besoins),
  • Les aides techniques (fauteuil roulant, lit médicalisé etc.),
  • Et les aides humaines (préparation des repas, aide ménagère, etc.)

4.    L’APA si vous vivez en établissement

Que ce soit pour un séjour temporaire ou pour un séjour permanent, l’allocation personnalisée d’autonomie contribue au financement du tarif dépendance facturé par les établissements d’hébergement de personnes âgées dépendantes.

5.    Bénéficier de l’APA en 3 étapes

C’est le Conseil Général de votre département qui attribue l’allocation personnalisée d’autonomie après l’étude de votre dossier de demande.

  • Etape 1 : demandez le dossier d’allocation personnalisée d’autonomie auprès de votre mairie, de votre Conseil Général, d’un centre local d’information et de coordination (CLIC), du centre communal ou intercommunal d’action sociale (CCAS).
  • Etape 2 : complétez le dossier et joignez tous les documents administratifs demandés afin de favoriser un traitement rapide de votre demande.
  • Etape 3 : envoyez votre dossier au Conseil Régional de votre région. Sous un délai de 10 jours vous recevrez un accusé de réception de votre dossier.

Garder son autonomie est une chose importante qui a parfois un certain coût, alors n’hésitez pas à faire votre demande!

Laisser un commentaire





* Champs obligatoires