La vie des Séniors en maison de retraite : les inconvénients

Une maison de retraite est une résidence collective destinée aux personnes âgées. Certaines accueillent des seniors pour un hébergement temporaire, d’autres peuvent proposer un accueil de jour pour ceux qui ne peuvent rester seuls chez eux dans la journée. En maison de retraite, le sénior occupe une pièce individuelle et bénéficie de services annexes qui varient en fonction du standing de la résidence et du degré de dépendance du résident.

Souvent considérées par un grand nombre de Français comme une solution inadaptée et trop coûteuse, les maisons de retraite se heurtent aujourd’hui à des difficultés bien réelles :

Des maisons de retraite aux prix exorbitants

Le principal inconvénient des maisons de retraite est de taille : elles sont très coûteuses, en particulier les maisons privées. Aujourd’hui, pouvoir aller en maison de retraite s’apparente de plus en plus à un luxe. En effet, la tarification des maisons de retraite varie en fonction du type d’établissement et du mode de logement : les maisons de retraite privées pratiquent les prix les plus élevés, suivies des établissements médicalisés (EHPAD).

Les maisons de retraite calculent leurs tarifs à la journée, ce qui explique en partie leur coût très élevé. Certaines peuvent proposer des forfaits hebdomadaires et mensuels, ce qui leur permet de s’adapter aux séjours de leur clientèle. Les tarifs peuvent aller du simple au double si l’on se trouve à Paris, en province, ou encore s’il s’agit d’une maison de retraite de luxe offrant de belles prestations.

Un personnel médical en sous-effectif

A l’heure actuelle, le personnel des maisons de retraite connait quelques difficultés. De plus en plus de maisons de retraite souffrent d’un manque de personnel formé, compétent et attentif aux personnes âgées à charge. Ce problème est principalement dû au non-renouvellement des contrats de travail qui se terminent.

Malheureusement, ce manque d’effectif se répercute sur le quotidien des personnes âgées qui se retrouvent seules pour accomplir des gestes quotidiens devenus trop difficiles pour elles.

De plus, il est de plus en plus difficile pour les maisons de retraite de recruter du personnel médical qualifié. En effet, il s’avère aujourd’hui très difficile de trouver des personnes disposant des diplômes nécessaires à l’encadrement des personnes âgées. De cette difficulté découle le fait que certains salariés se retrouvent submergés de travail et rencontrent ainsi des difficultés à encadrer convenablement les séniors qui se trouvent à leur charge.

Des préjugés tenaces

De nos jours, les maisons de retraite ont mauvaise presse auprès du grand public. Des sondages montrent que les Français ont une opinion majoritairement négative des maisons de retraite fondée sur des préjugés de nature pratique et / ou financière :

  • Les maisons de retraite sont globalement trop onéreuses, comme nous l’avons indiqué précédemment.
  • Le nombre de places restreint pour les résidents est aussi régulièrement pointé du doigt, ce qui participe à leur mauvaise presse.
  • L’image d’hospice vient souvent à l’esprit des personnes âgées lorsque l’on évoque la possibilité de les envoyer en maison de retraite.
  • Les maisons de retraite représentent aussi souvent la fin de vie, et font office de mouroir pour la plupart des gens (elles semblent matérialiser la maladie d’une manière plus générale.)
  • Certains pensent qu’ils seraient davantage susceptibles de s’ennuyer en maison de retraite que dans tout autre centre d’accueil pour personnes âgées.

Pour finir et pour ne rien arranger, la mauvaise presse des maisons de retraite est entretenue par les médias qui, de manière récurrente, braquent leur projecteur sur des cas isolés mais émotionnellement insoutenables de maltraitance des séniors.

Une alternative à la maison de retraite : les résidences pour séniors

Pour pallier aux inconvénients des maisons de retraite, d’autres solutions sont envisageables pour faire face à la perte d’autonomie des seniors en les accueillant dans une structure adaptée pour répondre à leurs besoins, comme la colocation, les foyers-logements ou encore les résidences seniors.

Ces dernières permettent aux seniors de vivre dans un environnement adapté à leur perte de mobilité tout en profitant de la présence d’un personnel qualifié.

Une résidence senior est en construction à Strasbourg : la Résidence Quiételle. Celle-ci permettra aux seniors de vivre dans un appartement neuf et construit pour eux tout en bénéficiant d’un suivi personnalisé par un personnel compétent composé d’aides à domicile, tout en conservant leur vie sociale.

Laisser un commentaire





* Champs obligatoires